Festival du court-métrage 2017 de première division et Concours des Méliès à Athis-Mons

28 et 29 avril 2017.

DiViPassion et CINÉVIF

avec les soutiens du Groupe ADP
et de la Ville d’Athis-Mons

présentent le

Festival du Court-Métrage Île-de-France

Club organisateur : DiViPassion

Il y a 48 films au programme, issus de 14 clubs.
 
Le président du jury sera Guillaume LA ROCCA,
adhérent du Caméra Club Bressan (Bourg-en-Bresse),
vidéaste institutionnel et intervenant vidéo en milieu scolaire.

Spectateurs

Projection de 48 films avec concours
Fiction, Reportage, Documentaire, Expression Libre, Animation, film Minute.

Le vendredi 28 avril de 19h à 23h
Le samedi 29 avril de 9h a 12h et de 14h à 18h

Palmarès du festival régional CINÉVIF 2017

Résultats des Méliès 2017 D1

Bande annonce du festival
(version courte 2’15”)

Musiques par Ketsa
No Need Sleep, No turn back et Sky Watch sous Licences Creative Commons CC BY-NC-ND 4.0.

Forum avec les Réalisateurs : le samedi 29 avril de 18h00 à 19h00
Soirée Animations et Remise des Prix : le samedi 29 avril de 20h30 à 23h00

Tableau de programmation des films

Télécharger le flyer du festival

Télécharger l’affiche

Télécharger l’invitation au festival

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE


Le groupe ADP a accueilli notre D1 !

MDEDD – Maison de l’environnement et du développement durable de l’Aéroport de Paris Orly (ADP)

Les adhérents de CinéVIF ont découvert ce lieu étonnant, superbe et convivial qu’est la Maison de l’environnement et du développement durable de Paris Orly du groupe ADP, grâce à DiViPassion Athis-Mons qui accueillait le concours D1 ces 28 et 29 avril derniers. Cette année, c’était 48 films issus de 14 clubs qui participaient à notre rendez-vous annuel, avec notamment un club “qui monte” : le très dynamique CACS Sannois. Ce cru 2017 de la production CinéVIF était une fois encore de grande qualité, avec tout spécialement des fictions ambitieuses et remarquées comme Le petit doigt de Raymonde, Portrait de famille, Sa femmina Accabadora, Hot very hot, Panne fatale et j’en passe. Le niveau monte, même si les “poids lourds” de ACD La Boissière et le dernier et brillant opus de Lucas Renaudot (Cinamat L’Haÿ-les-Roses), notre “meilleur Jeune” de l’an passé, ont davantage obtenu les faveurs du jury.

Le jury était cette année composé (faute de volontaires en interne) de cinq personnes extérieures à la FFCV, et présidé par Guillaume La Rocca, vidéaste institutionnel, animateur d’ateliers audiovisuels, très impliqué dans notre monde cinéma autofinancé puisque secrétaire de l’UCV7 (région Auvergne-Rhône-Alpes de la FFCV).
Les jurés professionnels du cinéma qui ont découvert notre petit monde amateur ont tous dit avoir été très agréablement surpris par la diversité de notre production et la haute tenue de cet événement, sur les plans organisationnel et convivial.
Le bureau régional et l’équipe DVP de Christian Allain ont travaillé ensemble dans un parfait esprit d’équipe, avec une belle efficacité, depuis la préparation jusqu’à la cérémonie de la remise des prix, avec la présence de plusieurs “VIP” (représentants du groupe ADP, conseillers municipaux, maire et conseiller régional, députée…) dans la salle.
Les liens de DiViPassion avec de nombreuses associations locales (restaurant de l’association foyer-logement La Cour, USOAM danse, ImAthis…), et les bénévoles généreux impliqués ont été socialement et humainement très appréciés et valorisés.
La grande innovation de cette année, déjà effective en D2 le mois dernier, c’est la détermination de la “couleur” (or, argent ou bronze) du Méliès attribué à chaque film par le public.
La tâche du jury n’était pas en reste : définir le palmarès officiel, établir la sélection pour le festival national à Soulac et surtout : rédiger les fiches critiques pour chacun des 48 films, que chaque auteur examinera mot à mot, comme on peut s’en douter !
C’est un travail énorme et délicat, mais CinéVIF reste fidèle à la dimension pédagogique et formatrice de ses concours régionaux, car l’objectif est de commenter, analyser, partager nos ressentis, pour progresser ensemble au sein de nos clubs.

Car ce qui est essentiel, il me semble, c’est une émulation féconde, la richesse des échanges, la convivialité des repas pris en commun, la découverte des films de nouveaux adhérents ou de la dernière cuvée d’un plus ancien. Faut-il rappeler la chance que nous avons, modestes cinéastes amateurs que nous sommes, de voir nos films projetés dans ces belles conditions ? Faut-il rappeler que toute l’énergie, le savoir-faire, la disponibilité des équipes bénévoles impliqués dans l’organisation de nos concours deviennent un bien rare et précieux ?

Merci et bravo encore à tous les auteurs, organisateurs, animateurs, partenaires pour leur implication enthousiaste. Bonne chance à Soulac pour les plus chanceux et leurs supporters, et rendez-vous à nos rencontres automnales pour tout le monde, notamment celles, non-compétitives faut-il le rappeler, du Bouchet, qui font toujours la part belle aux échanges.

Charles Ritter
Président CinéVIF

 


 

Festival du court-métrage 2017 de première division et Concours des Méliès à Athis-Mons
Notez ce post

This article has 4 comments

  1. Olivier DARNAY
    Olivier DARNAY

    Encore un grand bravo à tous les organisateurs de ce festival qui nous ont permis d’apprécier tous ces films très diversifiés et de grande qualité. Je souhaite également un bon démarrage du nouveau site de l’Union Régionale CINÉVIF. Amitiés. Olivier D.

  2. Olivier DARNAY
    Olivier DARNAY

    WordPress est un très bon choix pour le développement du « CINÉVIF II ». Pour mon site personnel, je me suis également auto formé à ce “CMS”, riche en “plugins” additionnels. Une fois le domaine créé, le site doit vivre et de ce fait, être alimenté en permanence par de nouveaux articles et ressources émanant d’individuels mais aussi des contributions interclubs afin de créer une synergie fructueuse et créatrice. La tâche est très prenante certes, mais cela en vaut la peine ! Je suis maintenant très disponible et c’est avec grand plaisir que j’accepterai d’être « embarqué » à bord du « CINÉVIF II » pour cette nouvelle « aventure ». Amitiés.

  3. Philippe SEVESTRE
    Philippe SEVESTRE

    Ce nouveau site est sobre et fonctionnel. Je signale que je peux communiquer à tout moment des liens vers le serveur Hubic.com qui dessert la FFCV pour télécharger les films primés ou les films minute de la Région Ile-de-France ce qui permet de les reconvertir en fichiers plus légers pour le web. On peut ensuite utiliser gratuitement sur le site de Cinévif un lecteur de vidéos comme JWPplayer (stockage limité sur le serveur de JWplayer à 5 GB, de quoi mettre une dizaine de films ). La version payante commence à partir de 25€ pour 50 GB de stockage.
    Pour l’hommage à Méliès, dont la copie du Voyage sur la lune n’est pas terrible, je peux envoyer par wetransfer.com des versions restaurées et colorisées empruntées à celle qui est passée à Cannes en 2011 avec une musique du groupe Air. Le film est dans le domaine public, même restauré, mais pas la musique d’où la possibilité d’utiliser la version restaurée avec d’autres musiques libres en licence commons.

Laisser un commentaire